Skip to Content

2009



Le tableau est la projection d'une volonté d'établir une relation entre le sens et le sensible.
Ce qui se trame entre le support et la surface est une dynamique inséparable qui fait de l'invisible un élément primordial à la représentation du "regardable".
L'objectif est de faire frémir le dessous, les fluides, les veines, les humeurs pour que la couche supérieure prenne vie.
La matière picturale devient alors sujet, c'est la peinture , le médium lui même qui est "objectivé".
Dans l'idée des Mandalas, l'énergie se fait "centrifuge" du dedans vers le dehors pour transcender l'espace peint et créer une ouverture, ainsi l'oeuvre avec humilité se met au service du regardant pour que se conjoignent nos inconscients.


Images - Détails