Skip to Content

Accueil

Le but de mon travail actuel, est de créer une synergie entre :

Le support plan et la couleur surface pour organiser un « Post Lieu ».

C'est-à-dire un lieu de fiction, ou un Non Lieu, un trafic de plans successifs et de matière incarnant la notion de paysage, paysage conceptuel, dans un lieu donné, public ou privé, ou comme lieu de passage, de frontière de langage entre interne et externe. La composition se sert du cadre pour recréer le cadre en sortir ou créer un vertige, une confrontation d’avec nos repères habituels, une mise en danger de notre vision de notre système de pensée, en fabriquant du hors champs dans l’espace choisi.

Le pigment rend corporel, tactile, énergétique, l’objet peint.

La peinture se fait épiderme sur le squelette, la composition : mère des entrailles abstraites, comme un arrachement à la terre nourricière de nos idéologies culturelles

La peinture est,

La peinture doit être !

Toutes ces précédentes recherches me permettent d'aboutir à l'évidence de peindre et d'utiliser la peinture comme matrice pénétrable, comme Anima et comme matière dans laquelle s'enfonce le visible pour atteindre les couches du fond !!!
Il y a aussi une détermination qui est liée au support, le rectangle est essentiellement utilisé dans sa verticalité pour Rester DEBOUT ! et le carré nécessite un mouvement centrifuge pour dynamiser le statique, le pesant et mettre en mouvement le SENS !